1. La Russie devient un paria en quelques jours

Depuis un certain temps, la méfiance à l'égard de la Russie s'était accrue à l'Ouest. Après l'invasion de l'Ukraine et les menaces proférées par Moscou envers le reste de l'Europe, la Russie est considérée comme une menace directe pour la paix mondiale. Ce qui était un régime autoritaire classique, comme il en existe beaucoup dans le monde, est en train de devenir un paria international.

2. L'Allemagne rompt avec 75 ans de pacifisme

D'ici 2024, l'Allemagne veut consacrer 2% de son produit intérieur brut à la défense. Si le pays atteint cet objectif, le budget allemand de la défense passera à 80 milliards d'euros. Il serait le deuxième budget le plus élevé au monde, en termes absolus, après les États-Unis et la Chine. Encombrée par son passé guerrier, l'Allemagne a été moralement obligée d'adopter une position pacifiste pendant des décennies. C'est maintenant terminé.

3. L'Europe a un réflexe militaire

L'Union européenne est un géant économique, mais elle était trop petite sur le plan international : sur le plan politique et, jusqu'à récemment, elle n'avait pas de présence militaire. Une défense européenne était un sujet tabou, car l'Europe se cachait dans l'ombre de l'OTAN. Maintenant que la Commission européenne et que les États membres de l'UE ont décidé de fournir des armes à l'Ukraine, l'Union européenne a un réflexe militaire. Les experts en défense mettent toutefois en garde contre une escalade.

4. La Suisse n'est plus totalement neutre

Aucun pays au monde n'est plus neutre que la Suisse. Et même si c'est toujours le point de départ de la diplomatie helvète, il n'y a plus de neutralité absolue. La Suisse gèle les avoirs russes dans son pays. Du jamais vu auparavant.

5. Le monde occidental provoque une crise financière à Moscou

Les experts sont d'accord : les sanctions économiques sont principalement symboliques. Mais les mesures, prises récemment par de nombreux pays occidentaux, vont beaucoup plus loin. Ils peuvent de facto couper la Russie de tous les avantages de la mondialisation : commerce, flux financiers, technologie. Le gel des avoirs étrangers et un certain nombre de mesures visant à l'effondrement du rouble devraient provoquer une crise financière à Moscou. La Russie s'appauvrit et s'affaiblit.

1. La Russie devient un paria en quelques joursDepuis un certain temps, la méfiance à l'égard de la Russie s'était accrue à l'Ouest. Après l'invasion de l'Ukraine et les menaces proférées par Moscou envers le reste de l'Europe, la Russie est considérée comme une menace directe pour la paix mondiale. Ce qui était un régime autoritaire classique, comme il en existe beaucoup dans le monde, est en train de devenir un paria international.2. L'Allemagne rompt avec 75 ans de pacifismeD'ici 2024, l'Allemagne veut consacrer 2% de son produit intérieur brut à la défense. Si le pays atteint cet objectif, le budget allemand de la défense passera à 80 milliards d'euros. Il serait le deuxième budget le plus élevé au monde, en termes absolus, après les États-Unis et la Chine. Encombrée par son passé guerrier, l'Allemagne a été moralement obligée d'adopter une position pacifiste pendant des décennies. C'est maintenant terminé.3. L'Europe a un réflexe militaireL'Union européenne est un géant économique, mais elle était trop petite sur le plan international : sur le plan politique et, jusqu'à récemment, elle n'avait pas de présence militaire. Une défense européenne était un sujet tabou, car l'Europe se cachait dans l'ombre de l'OTAN. Maintenant que la Commission européenne et que les États membres de l'UE ont décidé de fournir des armes à l'Ukraine, l'Union européenne a un réflexe militaire. Les experts en défense mettent toutefois en garde contre une escalade.4. La Suisse n'est plus totalement neutreAucun pays au monde n'est plus neutre que la Suisse. Et même si c'est toujours le point de départ de la diplomatie helvète, il n'y a plus de neutralité absolue. La Suisse gèle les avoirs russes dans son pays. Du jamais vu auparavant.5. Le monde occidental provoque une crise financière à MoscouLes experts sont d'accord : les sanctions économiques sont principalement symboliques. Mais les mesures, prises récemment par de nombreux pays occidentaux, vont beaucoup plus loin. Ils peuvent de facto couper la Russie de tous les avantages de la mondialisation : commerce, flux financiers, technologie. Le gel des avoirs étrangers et un certain nombre de mesures visant à l'effondrement du rouble devraient provoquer une crise financière à Moscou. La Russie s'appauvrit et s'affaiblit.