"Ils doivent baisser les taux plus vite et plus fort (...) L'incompétence, c'est terrible à voir, surtout quand vous savez que tout pourrait être réglé facilement", a écrit le président.

Il fait aussi référence à la baisse des taux par plusieurs banques centrales mercredi (Inde, Nouvelle-Zélande, Thaïlande), ce qui a entraîné une chute des rendements obligataires. "Notre problème n'est pas la Chine (...). C'est la Réserve fédérale qui est trop fière pour admettre avoir fait une bêtise en relevant les taux trop vite et trop hauts. (J'avais raison !)", clame encore le président.