"J'aimerais voir une forte baisse" des taux, a déclaré le président à quelques journalistes, ajoutant un peu plus à la pression qu'il exerce depuis des mois sur l'institut d'émission pour qu'il desserre l'étau.

Selon les observateurs, le Comité de politique monétaire de la Fed doit décider mercredi d'une baisse d'un quart de point des taux pour tenter de doper l'inflation jugée trop basse.