Je reste toujours étonné de voir à quel point l'idée d'une réduction du temps de travail sans réduction de salaire (RTT) revient épisodiquement dans le débat politique. A tout le moins, je reste étonné que cette idée soit appuyée par des arguments d'ordre économique. En effet, alors que pour bien d'autres mesures, le " pour " et le " contre " sont au coude à coude, les RTT ont déjà suffisamment démontré leur inefficacité. Les 35 heures en France en sont probablement l'exemple le plus parlant : elles n'ont en rien redynamisé l'économie, ni même le marché du travail. Franchement, on ne devrait tout simplement plus perdre son temps à parler de cela. Mais alors, pourquoi l'idée revient-elle sans cesse ?
...