Samedi dernier, comme c'était attendu, les 10 partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux ( kern + 10 ou superkern) ont trouvé un accord pour un nouveau paquet de mesures de soutien de l'économie dans le cadre de la crise du coronavirus. Il s'agit tout d'abord de la prolongation jusqu'au 31 août de mesures prises au début de la pandémie : le gel de la dégressivité des a...

Samedi dernier, comme c'était attendu, les 10 partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux ( kern + 10 ou superkern) ont trouvé un accord pour un nouveau paquet de mesures de soutien de l'économie dans le cadre de la crise du coronavirus. Il s'agit tout d'abord de la prolongation jusqu'au 31 août de mesures prises au début de la pandémie : le gel de la dégressivité des allocations de chômage, le congé parental spécifique, le chômage temporaire corona et le droit passerelle pour les indépendants. Pour les secteurs en difficulté, soit ceux qui ont fait l'objet d'une fermeture totale ou partielle de plus d'un mois et qui restent sous contraintes lors de la réouverture, ces deux dernières mesures sont même prolongées jusqu'au 31 décembre. C'est donc, entre autres, valable pour l'horeca. Pour ces mêmes secteurs qui ont dû avoir recours au chômage temporaire, une dispense partielle du précompte professionnel sera accordée pour trois mois. Ensuite, comme c'était aussi attendu, la TVA va être baissée dans l'horeca. Elle sera de 6 % pour tout, sauf les boissons alcoolisées qui restent à 21 %. Il s'agit de donner de la marge supplémentaire et pas de faire baisser les prix. Pour l'horeca et la culture, le kern +10 a donné le feu vert à la création d'un chèque corona de 300 euros sur le modèle des écochèques. Il sera octroyé par les entreprises et les employeurs publics à leur personnel s'ils le décident. Le montant sera déductible fiscalement et l'avantage sera tout aussi défiscalisé. Ce chèque corona sera aussi octroyé aux bénéficiaires du revenu d'intégration sociale et aux bénéficiaires de la Grapa sous la forme d'une aide sociale complémentaire de 50 euros pendant six mois. Enfin, il a été décidé que chaque résident belge recevra un Railpass SNCB de 10 voyages valable du 1er juillet au 31 décembre. Une façon de stimuler le tourisme belge.