Si se rendre au travail à vélo s'avère bénéfique pour la mobilité, l'environnement et la santé, l'indemnité vélo permet aux entreprises d'encourager davantage de travailleurs à utiliser leur deux-roues. Elle est cependant facultative, à moins qu'une convention collective de travail du secteur n'en décide autrement. L'employeur fixe librement son montant. L'indemnité est exonérée d'impôts pour le travailleur, à concurrence de 0,24 euro par kilomètre parcouru conformément au nouveau plafond en place depuis le début de l'année.
...