"Ce rachat confirme l'importance de l'entreprise et renforce l'ancrage belge de nos fleurons industriels. Sur le site de Gosselies, ce sont 292 travailleurs qui oeuvrent au quotidien à la haute performance de l'industrie aéronautique", s'est félicité le ministre.

La transaction, d'un montant de 74,5 millions d'euros, reste soumise à l'approbation des autorités de contrôle des concentrations. Elle devrait se réaliser à la fin du deuxième trimestre 2020.

La Sabca emploie plus de 1.000 personnes en Belgique, à Haren, Gosselies et Lummen. Elle offre des services aux marchés de l'aviation civile, spatiale et militaire et s'est récemment étendue au marché des systèmes autonomes sans pilote commerciaux en tant qu'intégrateur de solutions aéronautiques pour l'industrie.

"Ce rachat confirme l'importance de l'entreprise et renforce l'ancrage belge de nos fleurons industriels. Sur le site de Gosselies, ce sont 292 travailleurs qui oeuvrent au quotidien à la haute performance de l'industrie aéronautique", s'est félicité le ministre. La transaction, d'un montant de 74,5 millions d'euros, reste soumise à l'approbation des autorités de contrôle des concentrations. Elle devrait se réaliser à la fin du deuxième trimestre 2020. La Sabca emploie plus de 1.000 personnes en Belgique, à Haren, Gosselies et Lummen. Elle offre des services aux marchés de l'aviation civile, spatiale et militaire et s'est récemment étendue au marché des systèmes autonomes sans pilote commerciaux en tant qu'intégrateur de solutions aéronautiques pour l'industrie.