Liu He a dû avoir un sentiment de déjà-vu lorsqu'il s'est rendu début mai à Washington en vue d'apaiser les tensions croissantes dans la guerre commerciale américano-chinoise. Ce n'était pas sa première visite dans la capitale en tant que principal conseiller économique du président Xi Jinping puisqu'il y était déjà venu plusieurs fois l'an dernier pour tenter de résoudre le conflit commercial qui perdure avec les États-Unis. Cette fois, Donald Trump menaçait de relever de 10 à 25% les taxes douanières sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises. Des menaces qui ont entre-temps été mises à exécution.
...