Cette moyenne cache toutefois un écart salarial important entre les hommes et les femmes. Non seulement les femmes doivent se contenter d'un salaire moins élevé que leurs collègues masculins, mais en plus elles perçoivent 50% de moins d'avantages extralégaux.

Ainsi, les femmes bénéficient moins souvent d'une voiture de société avec carte carburant, d'une assurance groupe, d'une assurance hospitalisation, de remboursement de frais, d'un GSM et d'un ordinateur portable. Il n'y a que pour leurs frais de transport en commun que l'employeur intervient plus fréquemment que pour les hommes.

Jobat estime qu'il y a deux raisons à cet écart. Premièrement, les hommes occupent des fonctions mieux payées, notamment en management ou en finances. En outre les "secteurs masculins", la chimie ou le consulting par exemple, sont plus généreux en avantages extralégaux. Dans l'enseignement, un domaine plus "féminin", on attribue moins d'avantages extralégaux.

L'écart salarial brut reste également très présent. En Belgique, les femmes gagnent 579 euros bruts de moins que les hommes. Alors que les femmes doivent se contenter de 2916 euros bruts par mois, les hommes perçoivent 3495 euros par mois.

NS/CB

Cette moyenne cache toutefois un écart salarial important entre les hommes et les femmes. Non seulement les femmes doivent se contenter d'un salaire moins élevé que leurs collègues masculins, mais en plus elles perçoivent 50% de moins d'avantages extralégaux. Ainsi, les femmes bénéficient moins souvent d'une voiture de société avec carte carburant, d'une assurance groupe, d'une assurance hospitalisation, de remboursement de frais, d'un GSM et d'un ordinateur portable. Il n'y a que pour leurs frais de transport en commun que l'employeur intervient plus fréquemment que pour les hommes. Jobat estime qu'il y a deux raisons à cet écart. Premièrement, les hommes occupent des fonctions mieux payées, notamment en management ou en finances. En outre les "secteurs masculins", la chimie ou le consulting par exemple, sont plus généreux en avantages extralégaux. Dans l'enseignement, un domaine plus "féminin", on attribue moins d'avantages extralégaux. L'écart salarial brut reste également très présent. En Belgique, les femmes gagnent 579 euros bruts de moins que les hommes. Alors que les femmes doivent se contenter de 2916 euros bruts par mois, les hommes perçoivent 3495 euros par mois. NS/CB