"Ce n'est qu'en se basant sur une coopération honnête et mutuellement avantageuse que l'on peut chercher des issues de la situation de crise frappant l'économie mondiale à cause des actions égoïstes et irréfléchies de certains pays", a déclaré M. Poutine, lors du sommet virtuel des Brics, en référence à l'effet sur l'économie mondiale qu'il prête aux sanctions plutôt qu'à son offensive contre l'Ukraine.

Il a notamment dénoncé les tentatives de ces pays occidentaux de "se servir des mécanismes financiers pour rendre le monde entier responsable de leurs propres erreurs de politique macroéconomique".

"Un rôle de meneur de la part des pays des Brics est aujourd'hui nécessaire comme jamais pour élaborer une politique unificatrice, positive visant à créer un système (mondial) réellement multipolaire", a assuré le président russe.

Selon lui, les Brics pourraient compter ici sur le soutien de "plusieurs pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine qui aspirent à mener une politique indépendante".

"Ce n'est qu'en se basant sur une coopération honnête et mutuellement avantageuse que l'on peut chercher des issues de la situation de crise frappant l'économie mondiale à cause des actions égoïstes et irréfléchies de certains pays", a déclaré M. Poutine, lors du sommet virtuel des Brics, en référence à l'effet sur l'économie mondiale qu'il prête aux sanctions plutôt qu'à son offensive contre l'Ukraine.Il a notamment dénoncé les tentatives de ces pays occidentaux de "se servir des mécanismes financiers pour rendre le monde entier responsable de leurs propres erreurs de politique macroéconomique"."Un rôle de meneur de la part des pays des Brics est aujourd'hui nécessaire comme jamais pour élaborer une politique unificatrice, positive visant à créer un système (mondial) réellement multipolaire", a assuré le président russe.Selon lui, les Brics pourraient compter ici sur le soutien de "plusieurs pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine qui aspirent à mener une politique indépendante".