Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

30/11/18 à 11:07 - Mise à jour à 11:20

Pourquoi les USA vont continuer leur bras de fer avec la Chine, même en cas de cessez-le-feu au G20

Amid Faljaoui, notre chroniqueur éco, a décidé de nous parler des gilets jaunes, de Michel Polnareff, du Bitcoin et même du sommet économique du G20 qui a lieu ce vendredi en Argentine.

Pourquoi les USA vont continuer leur bras de fer avec la Chine, même en cas de cessez-le-feu au G20

© AFP

L'actualité va très vite en ce moment, le chroniqueur n'a que l'embarras des sujets. J'aurais pu vous parler des gilets jaunes et notamment de ces artistes qui ont décidé de les appuyer. Il y Brigitte Bardot qui a affublé son chien d'un gilet jaune par exemple ou Michel Polnareff qui les soutient également mais qui a oublié que lui-même est un exilé fiscal aux Etats-Unis.

J'aurais pu vous parler des monnaies virtuelles et en particulier du Bitcoin qui a perdu plus de 80% de sa valeur au cours des derniers jours. Où sont les prophètes de bonheur qui voyaient déjà cette monnaie parallèle au-dessus des 100.000 dollars ? Ils sont aux abonnés absents.

Non, j'ai préféré aujourd'hui vous parler du sommet du G20 qui a lieu ce 30 novembre en Argentine. En réalité, les regards des observateurs seront tous tournés sur deux dirigeants seulement : les présidents américains et chinois.

Comme ces deux pays sont en guerre commerciale, l'économie mondiale en souffre et est en train de ralentir. Si Donald Trump et son homologue chinois arrivaient à s'entendre, ce serait un ouf de soulagement pour l'économie mondiale.

Mais est-ce que ce sera le cas ou pas ? Je ne m'appelle pas IRMA et je ne suis pas voyante. Mais certains sont inquiets. D'abord, parce qu'avant d'aborder ce sommet, Larry Kudlow, le ministre de l'économie de Donald Trump a laissé entendre que les négociations entre les Etats-Unis et la Chine n'avaient pas enregistré de progrès et que les Etats-Unis allaient être forcés d'augmenter une nouvelle fois les droits de douane.

Evidemment, personne ne sait si c'est la réalité ou du bluff avant la rencontre au sommet.

Partager

La guerre commerciale est aussi une guerre pour savoir qui gardera le leadership de la planète.

D'autres encore pensent que ce sommet se traduira par un cessez-le- feu entre les Etats-Unis et la Chine. J'ai bien dit un cessez-le-feu et pas une paix. Le cessez-le-feu, d'après ces commentateurs, serait nécessaire pour soigner les blessés.

Les blessés du côté chinois, c'est la croissance qui souffre de cette guerre commerciale et tourne au ralenti. Les blessés du côté américain, c'est la Bourse qui boit la tasse et ça c'est mauvais, car les pensions des citoyens américains sont investies en Bourse.

Et donc pour toutes ces raisons, il y a des chances qu'une trêve soit décidée. En revanche, à moyen terme, le gouvernement américain veut continuer le bras de fer avec les Chinois.

Pourquoi ? Car les Etats-Unis ne veulent pas que la Chine devienne d'ici quelques années la première puissance économique mondiale. Ils vont tout faire pour freiner ou retarder ce moment.

En fait, la guerre commerciale est aussi une guerre pour savoir qui gardera le leadership de la planète.

Voilà, il ne reste plus qu'à assister à ce sommet et voir s'il va accoucher d'une montagne ou d'une souris.

Nos partenaires