A l'origine, des mouvements démocrates chrétiens flamands, de gauche, invitent des centaines de milliers de personnes à souscrire à des parts de coopérateurs, et les fonds sont investis dans Dexia. On leur promet que leurs placements seront traités de la même manière que des dépôts en banque, alors qu'il s'agit d'une forme d'actionnariat dans des sociétés. Au passage, la démocratie chrétienne flamande s'arroge un pouvoir important à l'assemblée générale de Dexia et des mandats d'administrateurs.
...