"Pour chaque voiture coincée dans un bouchon, on perd 10,58 euros par heure. C'est le temps qu'un automobiliste ne peut consacrer à son travail ou à d'autres activités", précise le chercheur.

Ce montant augmente à 36,37 euros par heure lorsqu'il s'agit d'un camion. "Parce qu'il faut tenir compte du salaire du chauffeur et du fait que les marchandises transportées tardent à arriver chez le client", ajoute-t-il.

Selon le chercheur, le coût des embouteillages peut même atteindre près de trois millions par jour lorsque le trafic est particulièrement dense.

"Pour chaque voiture coincée dans un bouchon, on perd 10,58 euros par heure. C'est le temps qu'un automobiliste ne peut consacrer à son travail ou à d'autres activités", précise le chercheur. Ce montant augmente à 36,37 euros par heure lorsqu'il s'agit d'un camion. "Parce qu'il faut tenir compte du salaire du chauffeur et du fait que les marchandises transportées tardent à arriver chez le client", ajoute-t-il. Selon le chercheur, le coût des embouteillages peut même atteindre près de trois millions par jour lorsque le trafic est particulièrement dense.