En Flandre par contre, 17 entreprises, qui ensemble occupent près de 200 personnes, immolent annuellement quelque 200.000 visons. " La société n'acceptant plus que des animaux soient sacrifiés pour devenir produits de luxe alors que des alternatives existent ", ces entrepris...