Les entreprises sont tenues de recourir autant que possible au télétravail afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Entre le 17 décembre et le 28 mars, les services d'inspection ont contrôlé le respect de cette mesure auprès de 16.803 employeurs. Au total, 2.340 entreprises, soit 13,9%, étaient en infraction.

Les contrôles ont débouché sur un total de 1.762 avertissements, 80 citations à comparaître ou convocations et 75 délais de régularisation.

Le dernier comité de concertation (Codeco) avait annoncé le renforcement des contrôles du respect de l'obligation de télétravail. Chaque entreprise doit, depuis samedi, communiquer le nombre d'employés pour lesquels le travail à domicile est impossible. Ceci devrait permettre de rendre les contrôles plus efficaces.

Les entreprises sont tenues de recourir autant que possible au télétravail afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Entre le 17 décembre et le 28 mars, les services d'inspection ont contrôlé le respect de cette mesure auprès de 16.803 employeurs. Au total, 2.340 entreprises, soit 13,9%, étaient en infraction. Les contrôles ont débouché sur un total de 1.762 avertissements, 80 citations à comparaître ou convocations et 75 délais de régularisation. Le dernier comité de concertation (Codeco) avait annoncé le renforcement des contrôles du respect de l'obligation de télétravail. Chaque entreprise doit, depuis samedi, communiquer le nombre d'employés pour lesquels le travail à domicile est impossible. Ceci devrait permettre de rendre les contrôles plus efficaces.