Larry Summers, ancien secrétaire américain au Trésor, a retiré sa candidature à la succession de Ben Bernanke à la présidence de la Réserve fédérale (Fed), a affirmé dimanche le Wall StreetJournal.

Le journal cite une lettre de M. Summers au président Barack Obama dans laquelle il explique sa décision de retirer sa candidature par le risque, s'il était nommé, d'un processus de confirmation "acrimonieux" au Congrès américain. Dernièrement, plusieurs élus démocrates au Sénat avaient annoncé qu'ils n'avaliseraient pas une nomination de M. Summers à la Fed.

Larry Summers, ancien secrétaire américain au Trésor, a retiré sa candidature à la succession de Ben Bernanke à la présidence de la Réserve fédérale (Fed), a affirmé dimanche le Wall StreetJournal. Le journal cite une lettre de M. Summers au président Barack Obama dans laquelle il explique sa décision de retirer sa candidature par le risque, s'il était nommé, d'un processus de confirmation "acrimonieux" au Congrès américain. Dernièrement, plusieurs élus démocrates au Sénat avaient annoncé qu'ils n'avaliseraient pas une nomination de M. Summers à la Fed.