Il faut "tenir les objectifs de l'accord de Paris" de décembre 2015, a plaidé Célia Blauel, adjointe chargée de l'Environnement à la maire de Paris, avant d'ajouter que "Paris, à l'instar de nombreuses villes, déclare l'urgence climatique".

Dans son voeu, adopté lors d'un conseil municipal, la mairie de Paris a décidé la création d'une "Académie du climat" qui a pour ambition d'"offrir aux jeunes et volontaires du climat, un lieu participatif et éducatif, gratuit" et ainsi, former et sensibiliser ce public aux sujets environnementaux tout au long de leur scolarité ou encore permettre l'"élaboration de projets environnementaux".

Au cours du conseil municipal, la Ville de Paris a adopté la création d'un groupement de climatologues, urbanistes, sociologues, qui pourront être consultés et prendre "une place constante dans la mise en oeuvre des politiques climat", a ajouté Mme Blauel.

A quelques mois des élections municipales, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo et son entourage multiplient les projets écologiques. Après la piétonnisation des voies sur les berges de la Seine, la mairie de Paris a favorisé une végétalisation des rues et places de la capitale et annoncé la création de "forêts urbaines" en pleine ville pour lutter contre le réchauffement climatique et les effets de la pollution.

Le président français Emmanuel Macron avait répété récemment le constat "d'état d'urgence climatique" et annoncé fin avril la création d'un "Conseil de défense écologique".