Elle a entraîné une fermeture des frontières avec plusieurs pays, à moins de deux semaines de la sortie du marché unique européen, d'où un chaos dans les ports, en particulier celui de Douvres, et des inquiétudes sur l'approvisionnement du pays en pleine semaine de Noël.

Vers 08H35 GMT, la livre perdait 1,88% face au dollar à 1,3268 dollar tandis que l'euro gagnait 1,49% face à la monnaie britannique à 92,04 pence.

Le FTSE-100 perdait 1,15% à 6.454,28 points à la même heure, mais son recul été tempéré par la chute de la livre qui dope mécaniquement les résultats des multinationales très représentées dans cet indice.

Les valeurs aériennes plongeaient le plus fortement à cause de l'interruption du trafic depuis et à destination du Royaume-Uni décidée dans de nombreux pays dont la France: Easyjet dégringolait de 10,29% à 732,00 pence et IAG, maison mère de British Airways, de 9,75% à 141,10 pence.

Plusieurs pays dont la France, la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Allemagne et le Canada ont décidé depuis dimanche de suspendre pour plusieurs jours tous les déplacements en provenance du sol britannique, après l'apparition d'une variante du virus qui serait jusqu'à 70% plus contagieuse, même si elle ne semble pas à ce stade porteuse de "gravité accrue".

Elle a entraîné une fermeture des frontières avec plusieurs pays, à moins de deux semaines de la sortie du marché unique européen, d'où un chaos dans les ports, en particulier celui de Douvres, et des inquiétudes sur l'approvisionnement du pays en pleine semaine de Noël.Vers 08H35 GMT, la livre perdait 1,88% face au dollar à 1,3268 dollar tandis que l'euro gagnait 1,49% face à la monnaie britannique à 92,04 pence.Le FTSE-100 perdait 1,15% à 6.454,28 points à la même heure, mais son recul été tempéré par la chute de la livre qui dope mécaniquement les résultats des multinationales très représentées dans cet indice.Les valeurs aériennes plongeaient le plus fortement à cause de l'interruption du trafic depuis et à destination du Royaume-Uni décidée dans de nombreux pays dont la France: Easyjet dégringolait de 10,29% à 732,00 pence et IAG, maison mère de British Airways, de 9,75% à 141,10 pence.Plusieurs pays dont la France, la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Allemagne et le Canada ont décidé depuis dimanche de suspendre pour plusieurs jours tous les déplacements en provenance du sol britannique, après l'apparition d'une variante du virus qui serait jusqu'à 70% plus contagieuse, même si elle ne semble pas à ce stade porteuse de "gravité accrue".