L'outil, dans les trois langues nationales, permet de naviguer à travers les projets par thème (du plus au moins fourni en budget: durabilité, mobilité, digitalisation, économie/innovation, société), par niveau de pouvoir responsable (fédéral, Régions, communautés), de jouer avec les chiffres et de découvrir les échéances programmées par projet, ainsi que l'avancement global du plan. Jeudi, le compteur affiche 6% d'étapes "achevées", pour 22% du plan qui est "en cours de réalisation".

Le site internet permet surtout d'exposer à quoi sert et va servir le budget réservé au plan de relance belge, imaginé dans le cadre de "Next Generation EU", l'effort exceptionnel de relance post-Covid lancé au niveau européen.

La Belgique avait remis sa copie fin avril 2021, son plan "de reprise et de résilience" avait été approuvé à la mi-juillet. Il compte sur 5,9 milliards d'euros de subventions européennes, auxquelles le fédéral ajoute 1,6 milliard de fonds propres.

"Il y a plus de 400 jalons et cibles à atteindre d'ici 2026, dont 138 ont déjà fait l'objet d'un rapportage", a expliqué le secrétaire d'Etat à la Relance Thomas Dermine jeudi, en conférence de presse. "27 sont réalisés, 100 sont 'on track'".

L'outil, dans les trois langues nationales, permet de naviguer à travers les projets par thème (du plus au moins fourni en budget: durabilité, mobilité, digitalisation, économie/innovation, société), par niveau de pouvoir responsable (fédéral, Régions, communautés), de jouer avec les chiffres et de découvrir les échéances programmées par projet, ainsi que l'avancement global du plan. Jeudi, le compteur affiche 6% d'étapes "achevées", pour 22% du plan qui est "en cours de réalisation". Le site internet permet surtout d'exposer à quoi sert et va servir le budget réservé au plan de relance belge, imaginé dans le cadre de "Next Generation EU", l'effort exceptionnel de relance post-Covid lancé au niveau européen. La Belgique avait remis sa copie fin avril 2021, son plan "de reprise et de résilience" avait été approuvé à la mi-juillet. Il compte sur 5,9 milliards d'euros de subventions européennes, auxquelles le fédéral ajoute 1,6 milliard de fonds propres. "Il y a plus de 400 jalons et cibles à atteindre d'ici 2026, dont 138 ont déjà fait l'objet d'un rapportage", a expliqué le secrétaire d'Etat à la Relance Thomas Dermine jeudi, en conférence de presse. "27 sont réalisés, 100 sont 'on track'".