Ce n'était pas un défi. Mais peut-être une manière de tourner la page de 2016. L'acronyme Ceta n'a pas été prononcé une seule fois au cours de la première grande interview du ministre-président wallon Paul Magnette (PS) en 2017. L'entretien s'est focalisé sur l'économie wallonne, sa croissance pataugeante et son chômage structurel.
...