" J'ai quand même un sentiment de tristesse avec toute cette affaire. Quelle image de Liège véhicule-t-on avec ce type de comportements ? Il y a tant de choses fantastiques qui se passent ici et, à cause des errements de quelques-uns, on essaie de nous faire passer pour des mafieux. Ça me fait souffrir et je crains que cela ne rejaillisse négativement sur une série de projets importants pour Liège. " Christine Defraigne, première échevine de la ville de Liège et candidate à la présidence du MR, résume les réactions recueillies dans le monde économico- politique liégeois, après les derniers épisodes de la saga Nethys-Enodia. Elle n'a jamais mis le moindre orteil dans cette galaxie et, pourtant, elle se sent blessée " en tant que Liégeoise " par l'actualité de ces dernières semaines. Etre Liégeois, c'est une fierté principautaire qui dépasse très largement le folklore, qui bouscule des lignes politiques et sociales, mais qui, parfois, débouche sur un entre-soi, au minimum gênant et au pire illégal. On le voit maintenant avec les options retenues par Nethys pour la vente de ses filiales Elicio et Win...
...