En repoussant les soldes d'été du 1er juillet à la mi-août, "nous voulons donner une perspective aux magasins de vêtements", a souligné M. Lachaert. Ces derniers sont actuellement fermés pour éviter la propagation du coronavirus et accumulent dès lors des stocks.

Dans une lettre ouverte adressée à la Première ministre Sophie Wilmès et la ministre de l'Économie Nathalie Muylle, 78 marques et détaillants du secteur belge de la mode demandaient vendredi une modification urgente de la législation sur les soldes.

Le ministre des PME et des Indépendants Denis Ducarme (MR) s'était déjà déclaré lundi favorable à un report.

En repoussant les soldes d'été du 1er juillet à la mi-août, "nous voulons donner une perspective aux magasins de vêtements", a souligné M. Lachaert. Ces derniers sont actuellement fermés pour éviter la propagation du coronavirus et accumulent dès lors des stocks. Dans une lettre ouverte adressée à la Première ministre Sophie Wilmès et la ministre de l'Économie Nathalie Muylle, 78 marques et détaillants du secteur belge de la mode demandaient vendredi une modification urgente de la législation sur les soldes. Le ministre des PME et des Indépendants Denis Ducarme (MR) s'était déjà déclaré lundi favorable à un report.