"Entre le 1er juillet 2013 et le 1er juillet 2014, les travailleurs belges ont bénéficié d'une augmentation de leur salaire de base d'en moyenne 1,9%, soit relativement inférieure à l'augmentation moyenne de 2,4 % observée en 2013", précise le groupe.

"Cette augmentation limitée n'est pas une surprise puisqu'elle poursuit une tendance initiée depuis quelques années. Les chiffres en baisse pour 2014 s'expliquent par une faible inflation et une indexation salariale limitée", poursuit-il. "Avec 1% d'indexation et une augmentation de l'ancienneté d'environ 0,5%, l'augmentation moyenne s'explique déjà en grande partie", détaille encore le Hay Group.

Ce dernier prévoit enfin une confirmation de cette tendance pour 2015, avec des augmentations salariales limitées et sélectives qui devraient atteindre les 2%. Quant à l'indexation, elle devrait être moins élevée en raison d'une inflation en baisse.

"Entre le 1er juillet 2013 et le 1er juillet 2014, les travailleurs belges ont bénéficié d'une augmentation de leur salaire de base d'en moyenne 1,9%, soit relativement inférieure à l'augmentation moyenne de 2,4 % observée en 2013", précise le groupe. "Cette augmentation limitée n'est pas une surprise puisqu'elle poursuit une tendance initiée depuis quelques années. Les chiffres en baisse pour 2014 s'expliquent par une faible inflation et une indexation salariale limitée", poursuit-il. "Avec 1% d'indexation et une augmentation de l'ancienneté d'environ 0,5%, l'augmentation moyenne s'explique déjà en grande partie", détaille encore le Hay Group. Ce dernier prévoit enfin une confirmation de cette tendance pour 2015, avec des augmentations salariales limitées et sélectives qui devraient atteindre les 2%. Quant à l'indexation, elle devrait être moins élevée en raison d'une inflation en baisse.