Le nombre de faillites a ainsi augmenté de près de deux tiers (64 %) l'année dernière, selon une analyse du cabinet comptable UHY Hacker Young. Alors que 856 restaurants ont déposé leur bilan en 2020/21, ils sont déjà 1.406 à avoir mis la clé sous la porte cette année.

"Les restaurants qui ont réussi à traverser la moitié de la pandémie grâce au soutien du gouvernement sont maintenant confrontés à de nouveaux défis tels qu'une inflation croissante, une pénurie de personnel (après le Brexit) et de clients qui n'ont tout simplement plus autant à dépenser", a déclaré lundi Peter Kubik, partenaire d'UHY.

La situation est d'autant plus critique pour les petits restaurants qu'ils ne peuvent plus recruter facilement des employés dans l'UE, a précisé M. Kubik. "Beaucoup ne trouvent plus assez d'employés pour rester rentables."

Le nombre de faillites a ainsi augmenté de près de deux tiers (64 %) l'année dernière, selon une analyse du cabinet comptable UHY Hacker Young. Alors que 856 restaurants ont déposé leur bilan en 2020/21, ils sont déjà 1.406 à avoir mis la clé sous la porte cette année."Les restaurants qui ont réussi à traverser la moitié de la pandémie grâce au soutien du gouvernement sont maintenant confrontés à de nouveaux défis tels qu'une inflation croissante, une pénurie de personnel (après le Brexit) et de clients qui n'ont tout simplement plus autant à dépenser", a déclaré lundi Peter Kubik, partenaire d'UHY. La situation est d'autant plus critique pour les petits restaurants qu'ils ne peuvent plus recruter facilement des employés dans l'UE, a précisé M. Kubik. "Beaucoup ne trouvent plus assez d'employés pour rester rentables."