Les prix du café ont bondi mardi sur les marchés internationaux. Ils ont ainsi atteint leur niveau le plus élevé depuis deux mois à New York pour une livraison en mai.

Le prix des grains de café Arabica, la variété utilisée par les chaînes de café telles que Starbucks, avait déjà presque doublé l'année dernière. Une hausse causée par le mauvais temps au Brésil, des problèmes logistiques et des coûts de transport élevés. Les torréfacteurs avaient donc puisé dans leurs stocks, qui sont tombés à leur plus bas niveau depuis plus de 20 ans.

Les préoccupations relatives à l'insuffisance de l'offre se sont également reflétées dans l'augmentation de 2,3%, mardi, des prix des livraisons futures. Celui de l'arabica pour une livraison en mai a ainsi augmenté de 2%, à 2,47 dollars la livre.

Les prix du café ont bondi mardi sur les marchés internationaux. Ils ont ainsi atteint leur niveau le plus élevé depuis deux mois à New York pour une livraison en mai. Le prix des grains de café Arabica, la variété utilisée par les chaînes de café telles que Starbucks, avait déjà presque doublé l'année dernière. Une hausse causée par le mauvais temps au Brésil, des problèmes logistiques et des coûts de transport élevés. Les torréfacteurs avaient donc puisé dans leurs stocks, qui sont tombés à leur plus bas niveau depuis plus de 20 ans. Les préoccupations relatives à l'insuffisance de l'offre se sont également reflétées dans l'augmentation de 2,3%, mardi, des prix des livraisons futures. Celui de l'arabica pour une livraison en mai a ainsi augmenté de 2%, à 2,47 dollars la livre.