Au contraire, l'économie, c'est de l'humain, de la psychologie, le reflet de nos passions, de nos doutes, de notre confiance, de notre folie... Mais l'économie, c'est aussi parfois des raisonnements biscornus ! L'actualité le démontre tous les jours.

Aujourd'hui, par exemple, chacun sait que tous les pays livrent une course contre la montre contre le virus : c'est une course de vitesse entre la campagne de vaccination et la propagation de l'épidémie. Tout le monde a aussi compris que les pays, où la vaccination sera la plus rapide, seront les pays qui sortiront le plus vite de cette crise. Le meilleur élève en la matière est Israël, qui combine nouveau confinement et vaccination express. En effet, pour la fin du mois de mars, tous les adultes de plus de 16 ans seront vaccinés en Israël. Tandis que chez nous, rien n'est attendu avant l'été si tout va bien...

Je vous disais que l'économie a parfois des raisonnements biscornus, car le message actuel de la plupart des économistes est que la vaccination représente le meilleur plan de relance économique. Chaque mois de gagné, ce sont autant de chômeurs et de morts en moins. Les représentants des indépendants et des petits commerçants nous disent qu'outre les faillites, il faudra hélas s'attendre à une hausse de la mortalité faute de perspective encourageantes.

Fort heureusement, une étude devenue célèbre du professeur Christopher Ruhm de l'université de Virginie arrive à la conclusion inverse. Selon son étude, plus le chômage augmente et plus le taux de mortalité diminue. C'est contre-intuitif mais son étude l'a pourtant démontré sur base de données recueillies pendant 20 ans ! Quand le chômage augmente de 1%, la mortalité baisse de 0,6%.

Comment est-ce possible alors qu'on nous répète à l'envie que le chômage est source de désespoir et déprime ? Tout cela est vrai, mais tout cela est aussi contrecarré par le fait qu'une baisse de l'activité économique se traduit par une baisse des accidents de voiture et par une diminution de toute une série de pathologies liées au stress, du type maladies cardiovasculaires et coronariennes.

C'est étonnant, mais le fabricant de voitures Tesla, qui est aujourd'hui valorisé à plus de 835 milliards de dollars en Bourse, est un autre phénomène étonnant. Cela revient à dire que chaque voiture Tesla vaudrait en réalité 1,67 million de dollars !

Je vous l'avais dit, l'économie, c'est parfois des raisonnements biscornus et un peu de folie. Bref, c'est de l'humain!

Au contraire, l'économie, c'est de l'humain, de la psychologie, le reflet de nos passions, de nos doutes, de notre confiance, de notre folie... Mais l'économie, c'est aussi parfois des raisonnements biscornus ! L'actualité le démontre tous les jours.Aujourd'hui, par exemple, chacun sait que tous les pays livrent une course contre la montre contre le virus : c'est une course de vitesse entre la campagne de vaccination et la propagation de l'épidémie. Tout le monde a aussi compris que les pays, où la vaccination sera la plus rapide, seront les pays qui sortiront le plus vite de cette crise. Le meilleur élève en la matière est Israël, qui combine nouveau confinement et vaccination express. En effet, pour la fin du mois de mars, tous les adultes de plus de 16 ans seront vaccinés en Israël. Tandis que chez nous, rien n'est attendu avant l'été si tout va bien...Je vous disais que l'économie a parfois des raisonnements biscornus, car le message actuel de la plupart des économistes est que la vaccination représente le meilleur plan de relance économique. Chaque mois de gagné, ce sont autant de chômeurs et de morts en moins. Les représentants des indépendants et des petits commerçants nous disent qu'outre les faillites, il faudra hélas s'attendre à une hausse de la mortalité faute de perspective encourageantes.Fort heureusement, une étude devenue célèbre du professeur Christopher Ruhm de l'université de Virginie arrive à la conclusion inverse. Selon son étude, plus le chômage augmente et plus le taux de mortalité diminue. C'est contre-intuitif mais son étude l'a pourtant démontré sur base de données recueillies pendant 20 ans ! Quand le chômage augmente de 1%, la mortalité baisse de 0,6%.Comment est-ce possible alors qu'on nous répète à l'envie que le chômage est source de désespoir et déprime ? Tout cela est vrai, mais tout cela est aussi contrecarré par le fait qu'une baisse de l'activité économique se traduit par une baisse des accidents de voiture et par une diminution de toute une série de pathologies liées au stress, du type maladies cardiovasculaires et coronariennes.C'est étonnant, mais le fabricant de voitures Tesla, qui est aujourd'hui valorisé à plus de 835 milliards de dollars en Bourse, est un autre phénomène étonnant. Cela revient à dire que chaque voiture Tesla vaudrait en réalité 1,67 million de dollars ! Je vous l'avais dit, l'économie, c'est parfois des raisonnements biscornus et un peu de folie. Bref, c'est de l'humain!