Les organisations patronales plaident pour une vision interfédérale de la mobilité

11/01/19 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Belga

Les organisations patronales FEB (Fédération des entreprises de Belgique), UWE (Union wallonne des entreprises), Voka (fédération patronale flamande) et Beci (chambre du commerce de Bruxelles) appellent les ministres compétents à adopter une "vision interfédérale de la mobilité", conclue entre les Régions et l'Etat fédéral, ont-elles indiqué vendredi par communiqué.

Les organisations patronales plaident pour une vision interfédérale de la mobilité

© BENOIT DOPPAGNE/Belgaimage

Les problèmes de mobilité affectent le développement socio-économique, selon les organisations. "On prévoit qu'à l'horizon 2020, les coûts sociétaux de la mobilité en Belgique atteindront 6 milliards d'euros par an", soulignent-elles.

"La politique des transports est une compétence régionale, comprenant tant l'infrastructure que les services de transport. Néanmoins, le transport ferroviaire, le transport aérien, les politiques maritimes et le code de la route (dont certains aspects ont néanmoins été transférés aux Régions) sont des compétences fédérales.

Quant aux matières fiscales qui touchent au transport, elles sont réparties entre les niveaux fédéral et régional, puisque les taxes de circulation sont une compétence régionale, mais la fiscalité sur les voitures de société, sur les carburants, ainsi que sur les déplacements domicile-travail, constituent une compétence fédérale", regrettent la FEB, l'UWE, le Voka et Beci.

Les quatre ministres de la Mobilité du pays doivent se réunir le 14 janvier pour discuter de la proposition d'une vision interfédérale.

En savoir plus sur: