Selon l'agence, l'Allemagne, le pays membre de l'Union européenne (UE) le plus peuplé, a enregistré le plus de dommages économiques de tous les 32 Etats analysés (27 pays de l'UE, ainsi que la Suisse, la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein et la Turquie), soit 110 milliards durant ces deux décennies. Le pays est suivi par la France et l'Italie. Mais par habitants, c'est la Suisse qui a subi les dommages les plus coûteux.

L'agence basée à Copenhague pointe en outre qu'à peine un quart voir un tiers des pertes totales étaient assurées. Il est estimé que 3% de ces évènements extrêmes ont été responsables de 60% de toutes ces pertes économiques.

Le nombre de décès causés par ces météos extrêmes au cours de cette période est estimé à entre 85.000 and 145.000 morts, dont plus de 85% étaient le résultat de vagues de chaleur, comme celle particulièrement sévère de 2003.

Selon l'agence, l'Allemagne, le pays membre de l'Union européenne (UE) le plus peuplé, a enregistré le plus de dommages économiques de tous les 32 Etats analysés (27 pays de l'UE, ainsi que la Suisse, la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein et la Turquie), soit 110 milliards durant ces deux décennies. Le pays est suivi par la France et l'Italie. Mais par habitants, c'est la Suisse qui a subi les dommages les plus coûteux. L'agence basée à Copenhague pointe en outre qu'à peine un quart voir un tiers des pertes totales étaient assurées. Il est estimé que 3% de ces évènements extrêmes ont été responsables de 60% de toutes ces pertes économiques. Le nombre de décès causés par ces météos extrêmes au cours de cette période est estimé à entre 85.000 and 145.000 morts, dont plus de 85% étaient le résultat de vagues de chaleur, comme celle particulièrement sévère de 2003.