Avec l'augmentation des taux d'intérêt, le coût de la dette publique deviendra inévitablement de plus en plus cher. Or, nos pays sont fortement endettés, ce qui va commencer à poser beaucoup de questions. Surtout que l'impact de la guerre en Ukraine, les conséquences de la pandémie qui se font toujours sentir et les grands enjeux environnementaux demandent un certain nombre d'investissements de la part des Etats. Peuvent-ils alors vraiment se permettre d'économiser ?

Alain Durré, chief economist FRABELUX chez Goldman Sachs livre sa vision de la situation au micro d'Olivier Mouton, journaliste chez Trends-Tendances.

Avec l'augmentation des taux d'intérêt, le coût de la dette publique deviendra inévitablement de plus en plus cher. Or, nos pays sont fortement endettés, ce qui va commencer à poser beaucoup de questions. Surtout que l'impact de la guerre en Ukraine, les conséquences de la pandémie qui se font toujours sentir et les grands enjeux environnementaux demandent un certain nombre d'investissements de la part des Etats. Peuvent-ils alors vraiment se permettre d'économiser ? Alain Durré, chief economist FRABELUX chez Goldman Sachs livre sa vision de la situation au micro d'Olivier Mouton, journaliste chez Trends-Tendances.