Le coût moyen pondéré global de l'électricité a baissé de 26% pour l'énergie solaire à concentration, suivi par la bioénergie (-14%), le solaire photovoltaïque et l'éolien terrestre (-13% pour les deux), l'hydroélectricité (-12%), la géothermie et l'éolien offshore (-1% pour les deux).

Par ailleurs, les projections de l'Irena concernant le coût moyen pondéré global de l'électricité en 2020 ont encore baissé par rapport aux estimations de début 2018. La valeur potentielle de l'énergie éolienne terrestre à l'échéance a diminué de plus de 8%, atteignant 0,045 $ USD/kWh, tandis que celle de l'énergie solaire photovoltaïque a baissé de 13% à 0,048 $ USD/kWh.

"Les énergies éoliennes terrestres et solaire photovoltaïque offriront bientôt une électricité moins chère que toute autre option basée sur les combustibles fossiles, sans soutien financier. Les coûts de technologies bas ou en diminution permettent notamment de rendre les énergies renouvelables concurrentielles en matière de décarbonisation, ce qui est un objectif climatique essentiel", souligne l'Agence.

Le coût moyen pondéré global de l'électricité a baissé de 26% pour l'énergie solaire à concentration, suivi par la bioénergie (-14%), le solaire photovoltaïque et l'éolien terrestre (-13% pour les deux), l'hydroélectricité (-12%), la géothermie et l'éolien offshore (-1% pour les deux). Par ailleurs, les projections de l'Irena concernant le coût moyen pondéré global de l'électricité en 2020 ont encore baissé par rapport aux estimations de début 2018. La valeur potentielle de l'énergie éolienne terrestre à l'échéance a diminué de plus de 8%, atteignant 0,045 $ USD/kWh, tandis que celle de l'énergie solaire photovoltaïque a baissé de 13% à 0,048 $ USD/kWh. "Les énergies éoliennes terrestres et solaire photovoltaïque offriront bientôt une électricité moins chère que toute autre option basée sur les combustibles fossiles, sans soutien financier. Les coûts de technologies bas ou en diminution permettent notamment de rendre les énergies renouvelables concurrentielles en matière de décarbonisation, ce qui est un objectif climatique essentiel", souligne l'Agence.