"Il ne faudrait pas que les affaires courantes se transforment en affaires coulantes. " La mise en garde d'Ahmed Laaouej, chef de groupe PS à la Chambre en juillet dernier lors du vote des douzièmes provisoires, demeure plus que jamais d'actualité. De rapports du comité de monitoring en perspectives du Bureau du Plan, chaque nouvelle analyse pointe systématiquement une détérioration du budget de l'Etat belge. Fin 2019, on frôlerait les sept milliards de déficit, soit plus du double de l'objectif fixé dans le programme de stabilité. A politique inchangée, le trou dans nos finances publiques dépasserait les 14 milliards en fin de législature, dont un peu plus d'un milliard à charge des entités fédérées. Celles-ci seraient toutes en déficit en 2024, d'après les perspectives régionales du Bureau du Plan.
...