Les lamaneurs avaient déjà débrayé lundi soir, et les autres services du port ont suivi, pour une durée indéterminée. Ces actions sont une réaction à la proposition de la ministre flamande Liesbeth Homans (N-VA) de modifier le statut de fonctionnaire. D'autres ports pourraient suivre le mouvement.

Les lamaneurs avaient déjà débrayé lundi soir, et les autres services du port ont suivi, pour une durée indéterminée. Ces actions sont une réaction à la proposition de la ministre flamande Liesbeth Homans (N-VA) de modifier le statut de fonctionnaire. D'autres ports pourraient suivre le mouvement.