Avant la crise financière de 2008, le taux de chômage officiel était de 7,3%. Peu avant la crise de la dette en 2010, qui a entraîné le pays au bord de l'abime, le taux de chômage dépassait déjà plus de 10% de la population active.