"Nous sommes le deuxième parti le plus important de Flandre et les autres formations politiques le sauront suffisamment vite", déclarait Kris Peeters (CD&V) au soir des élections du 25 mai 2014. Dans le reportage télévisé pour lequel Bart De Wever avait été suivi pendant l'ensemble de la journée, on pouvait y voir le président de la N-VA s'étonner en entendant le speech de Peeters. "Que veut-il dire par là ?", demandait De Wever à son porte-parole Joachim Pohlmann.
...