"Le nombre de chômeurs temporaires continue à baisser mais la tendance ralentit", commente la ministre fédérale de l'Emploi Nathalie Muylle. "Les secteurs et les entreprises les plus durement touchés continuent à avoir besoin de soutien et pour cette raison le système souple de chômage temporaire en raison du coronavirus continuera à exister jusqu'à la fin de l'année", rappelle-t-elle.

Les employeurs à avoir fait usage en août du mécanisme de chômage temporaire pour un ou plusieurs de leurs travailleurs étaient au nombre de 52.550, contre 140.647 en avril (-63%). La moyenne de jours de chômage par chômeur temporaire est de 7,4 (en baisse par rapport aux 14 en avril mais stable par rapport à la situation en juillet).

Un peu plus de 22.000 chômeurs temporaires ont été écartés du boulot durant le mois entier, soit 7,2% d'entre eux.

Les secteurs dans lesquels la baisse du recours au chômage temporaire est la plus faible sont ceux des voyages (-22% depuis avril), de l'horeca (-62%) et de l'amusement et des activités récréatives (-71%).

"Le nombre de chômeurs temporaires continue à baisser mais la tendance ralentit", commente la ministre fédérale de l'Emploi Nathalie Muylle. "Les secteurs et les entreprises les plus durement touchés continuent à avoir besoin de soutien et pour cette raison le système souple de chômage temporaire en raison du coronavirus continuera à exister jusqu'à la fin de l'année", rappelle-t-elle. Les employeurs à avoir fait usage en août du mécanisme de chômage temporaire pour un ou plusieurs de leurs travailleurs étaient au nombre de 52.550, contre 140.647 en avril (-63%). La moyenne de jours de chômage par chômeur temporaire est de 7,4 (en baisse par rapport aux 14 en avril mais stable par rapport à la situation en juillet). Un peu plus de 22.000 chômeurs temporaires ont été écartés du boulot durant le mois entier, soit 7,2% d'entre eux. Les secteurs dans lesquels la baisse du recours au chômage temporaire est la plus faible sont ceux des voyages (-22% depuis avril), de l'horeca (-62%) et de l'amusement et des activités récréatives (-71%).