Philippe Ledent
Philippe Ledent
L'opinion de Philippe Ledent, senior economist chez ING Belgique, chargé de cours à l'UCL.
Opinion

04/12/18 à 11:43 - Mise à jour à 11:43
Du Trends-Tendances du 29/11/18

Le pouvoir d'achat, un concept cuisiné à toutes les sauces

L'évolution du pouvoir d'achat est un concept cuisiné à toutes les sauces. Il me semble même avoir lu récemment, je ne sais où, que " l'indexation automatique des salaires augmente le pouvoir d'achat ", alors qu'elle ne fait que compenser la dégradation de celui-ci en raison de l'inflation. Quelques éléments d'éclairage s'imposent donc.

On peut définir le pouvoir d'achat comme le revenu disponible réel des ménages qui, lui-même, est le rapport entre le revenu disponible nominal (ce que les ménages gagnent) et le niveau des prix (ce que coûte ce qu'ils consomment). Pour tenir compte de l'évolution de la population, on peut également calculer ce ratio par habitant. On l'utilise généralement de manière dynamique, en examinant son évolution sur une période plus ou moins longue. Ainsi, sur la période allant de l'année 2000 à 2017, le pouvoir d'achat par habitant a progressé de 4,6 %. Ce n'est pas formidable, mais il ne faut pas oublier que c'est une augmentation par habitant (or, la population a fortement augmenté) et tenant compte de l'évolution des prix. Il faut aussi rappeler, si nécessaire, que cette période comporte la plus grave crise économique de l'après-guerre. Bien des...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires