Un tiers des réserves stratégiques de pétrole des Etats-Unis vont bientôt être mises sur le marché pour stabiliser les prix. Pendant six mois, les Etats-Unis vendront 1 million de barils par jour. La planète consomme entre 90 et 100 millions de barils par jour et les sanctions contre la Russie retirent environ 3 millions de barils p...

Un tiers des réserves stratégiques de pétrole des Etats-Unis vont bientôt être mises sur le marché pour stabiliser les prix. Pendant six mois, les Etats-Unis vendront 1 million de barils par jour. La planète consomme entre 90 et 100 millions de barils par jour et les sanctions contre la Russie retirent environ 3 millions de barils par jour. Le geste du président américain Joe Biden est donc important, sans être déterminant. La mesure poursuit d'abord un objectif de politique intérieure. Les Américains sont très sensibles au prix de l'essence, et cette opération devrait abaisser la facture à la pompe entre 10 à 35 cents le gallon. Le gallon d'essence se négocie aux alentours de 4,6 dollars, soit un peu plus de 1,2 dollar par litre. Il s'agit aussi d'inciter l'industrie pétrolière locale, qui a 9.000 licences d'exploitation encore inutilisées pour produire de l'huile de schiste. Le gouvernement américain devrait reconstituer ses réserves dans quelques mois et assure aux producteurs américains un débouché pour leur future production. Il s'agit aussi, en passant, d'une opération qui rapportera de l'argent au Trésor américain puisqu'il va vendre son pétrole aux alentours de 100 dollars le baril. Puis, précise la Maison Blanche, il reconstituera ses réserves quand "les prix auront redescendu". Certains estiment que les Etats-Unis rachèteront du pétrole aux alentours de 80 dollars le baril. Le Trésor américain pourrait donc empocher 3,6 milliards de dollars sur l'opération...