Avec cette nouvelle mesure, les entreprises d'importance systémique pourraient s'attendre à un total de plus de 1.000 milliards de roubles de prêts, a ajouté le Premier ministre.

Michoustine s'est plaint des "sanctions sans précédent" de l'Occident, qui visent à épuiser l'économie russe en représailles à la guerre lancée contre l'Ukraine. "La situation actuelle peut être considérée comme la plus difficile des trois décennies de l'histoire de la Russie", a-t-il déclaré, selon les propos rapportés par l'agence de presse russe TASS. "Ceux qui tentent de nous isoler et de nous évincer de l'économie mondiale ne réussiront pas."

Avec cette nouvelle mesure, les entreprises d'importance systémique pourraient s'attendre à un total de plus de 1.000 milliards de roubles de prêts, a ajouté le Premier ministre. Michoustine s'est plaint des "sanctions sans précédent" de l'Occident, qui visent à épuiser l'économie russe en représailles à la guerre lancée contre l'Ukraine. "La situation actuelle peut être considérée comme la plus difficile des trois décennies de l'histoire de la Russie", a-t-il déclaré, selon les propos rapportés par l'agence de presse russe TASS. "Ceux qui tentent de nous isoler et de nous évincer de l'économie mondiale ne réussiront pas."