"A la lumière de la situation actuelle concernant les cas de Covid-19, il a été décidé que Singapour était le meilleur endroit pour tenir la rencontre", ont indiqué dans un communiqué les organisateurs de cet événement qui réunit chaque année le gotha de la politique, de la diplomatie et de l'économie.

Avec la pandémie, les organisateurs s'étaient déjà résolus à déplacer la date du Forum, qui se tiendra du 13 au 16 mai, et non en janvier comme de coutume, mais aussi son emplacement. Les organisateurs prévoyaient initialement de l'organiser près de Lucerne, sur les sommets du Bürgenstock, une montagne qui abrite un vaste complexe hôtelier de grand luxe.

Mais avec la deuxième vague qui a fortement touché la Suisse, en particulier dans la région de Genève, des rumeurs selon lesquelles le sommet pourrait se tenir ailleurs que dans le pays alpin avaient fusé.

Le Forum économique mondial ne s'était jusqu'à présent tenu qu'une seule fois en dehors de Suisse. En 2002, le WEF créé en 1971 par le professeur Allemand Klaus Schwab avait eu lieu à New Nork, en signe de solidarité après les attentats du 11 septembre 2001.

- "priorité absolue" à la santé -

Le ministère du commerce et de l'industrie de Singapour s'est félicité de ce choix, qui reflète la "confiance dans notre gestion de la pandémie de Covid-19 jusqu'à maintenant", soulignant que cette réunion se tiendra ainsi pour la première fois en Asie.

Avec les préparatifs pour le Forum, "la santé et la sécurité à la fois des populations locales et des participants à l'événement sera notre priorité absolue", a affirmé le ministère.

Singapour a élaboré un protocole sanitaire strict pour maintenir les conférences et grands événements, a mis en avant le ministère qui a cité en exemple, le salon du tourisme intitulé TravelRevive qui s'est tenu fin novembre dans la Cité-Etat.

Les protocoles de sécurité incluent des tests à l'arrivée, avant la conférence ainsi que des tests antigéniques réguliers.

"Un sommet mondial des décideurs est d'une importance cruciale pour comprendre comment nous pouvons nous redresser ensemble", a déclaré Klaus Schwab.

Le Forum économique mondial doit permettre de débattre des défis de la reprise après le choc économique déclenché par la pandémie, ont mis en avant ses organisateurs. Il doit retrouver les montagnes de la station de ski huppée de Davos en 2022, ont-ils précisé.

Les détails de ce sommet, qui doit réunir des chefs d'Etat et membres de gouvernements, patrons d'entreprise, et représentants de la société venant de tous les continents seront publiés ultérieurement.

"A la lumière de la situation actuelle concernant les cas de Covid-19, il a été décidé que Singapour était le meilleur endroit pour tenir la rencontre", ont indiqué dans un communiqué les organisateurs de cet événement qui réunit chaque année le gotha de la politique, de la diplomatie et de l'économie. Avec la pandémie, les organisateurs s'étaient déjà résolus à déplacer la date du Forum, qui se tiendra du 13 au 16 mai, et non en janvier comme de coutume, mais aussi son emplacement. Les organisateurs prévoyaient initialement de l'organiser près de Lucerne, sur les sommets du Bürgenstock, une montagne qui abrite un vaste complexe hôtelier de grand luxe.Mais avec la deuxième vague qui a fortement touché la Suisse, en particulier dans la région de Genève, des rumeurs selon lesquelles le sommet pourrait se tenir ailleurs que dans le pays alpin avaient fusé. Le Forum économique mondial ne s'était jusqu'à présent tenu qu'une seule fois en dehors de Suisse. En 2002, le WEF créé en 1971 par le professeur Allemand Klaus Schwab avait eu lieu à New Nork, en signe de solidarité après les attentats du 11 septembre 2001.- "priorité absolue" à la santé -Le ministère du commerce et de l'industrie de Singapour s'est félicité de ce choix, qui reflète la "confiance dans notre gestion de la pandémie de Covid-19 jusqu'à maintenant", soulignant que cette réunion se tiendra ainsi pour la première fois en Asie.Avec les préparatifs pour le Forum, "la santé et la sécurité à la fois des populations locales et des participants à l'événement sera notre priorité absolue", a affirmé le ministère. Singapour a élaboré un protocole sanitaire strict pour maintenir les conférences et grands événements, a mis en avant le ministère qui a cité en exemple, le salon du tourisme intitulé TravelRevive qui s'est tenu fin novembre dans la Cité-Etat. Les protocoles de sécurité incluent des tests à l'arrivée, avant la conférence ainsi que des tests antigéniques réguliers. "Un sommet mondial des décideurs est d'une importance cruciale pour comprendre comment nous pouvons nous redresser ensemble", a déclaré Klaus Schwab.Le Forum économique mondial doit permettre de débattre des défis de la reprise après le choc économique déclenché par la pandémie, ont mis en avant ses organisateurs. Il doit retrouver les montagnes de la station de ski huppée de Davos en 2022, ont-ils précisé.Les détails de ce sommet, qui doit réunir des chefs d'Etat et membres de gouvernements, patrons d'entreprise, et représentants de la société venant de tous les continents seront publiés ultérieurement.