Celle-ci permettrait de lancer des services de voitures partagées dans la capitale sans que l'utilisateur ne soit obligé de parquer son véhicule là où il l'a pris ou sur des places réservées à cet effet, rapporte vendredi L'Echo.

Chez BMW et Daimler, on est déjà prêts. Ce changement de législation serait le seul obstacle pour qu'ils développent leurs services de véhicules partagés dans la capitale. BMW ne communique pas de timing précis, et aimerait aller le plus vite possible pour rendre son service Drive Now dans la capitale, souligne L'Echo.

Chez Mercedes-Benz, on indique que Bruxelles a déjà été choisie comme ville pour développer le service Car2go et qu'une fois la législation passée, il faudrait compter 10 à 12 mois pour mettre ce service en place.

Celle-ci permettrait de lancer des services de voitures partagées dans la capitale sans que l'utilisateur ne soit obligé de parquer son véhicule là où il l'a pris ou sur des places réservées à cet effet, rapporte vendredi L'Echo.Chez BMW et Daimler, on est déjà prêts. Ce changement de législation serait le seul obstacle pour qu'ils développent leurs services de véhicules partagés dans la capitale. BMW ne communique pas de timing précis, et aimerait aller le plus vite possible pour rendre son service Drive Now dans la capitale, souligne L'Echo.Chez Mercedes-Benz, on indique que Bruxelles a déjà été choisie comme ville pour développer le service Car2go et qu'une fois la législation passée, il faudrait compter 10 à 12 mois pour mettre ce service en place.