"Nous visons les entreprises de haute technologie mais il y a toujours de la place pour la production de produits du quotidien", a déclaré Rasmus Jarlov à l'agence locale Ritzau.

Dans une ville dont la population croît et où l'espace manque pour les bureaux, les neuf îles devraient être construites à partir de 2022 sur une surface de trois millions de m2. Les premiers terrains seront vendus dès 2028 et le projet, dont les détails du financement n'ont pas été rendus publics, finalisé en 2040.

Zones vertes et innovantes

Les îles doivent constituer l'une des "zones d'activité les plus vastes, les plus vertes et les plus innovantes" du nord de l'Europe, espère le gouvernement. 380 sociétés pourront y avoir leur bureau, à proximité de l'aéroport de Copenhague, et cela devrait permettre la création d'environ 12.000 emplois.

Ce projet gigantesque, porté par la commune de Hvidovre - limitrophe de Copenhague -, est le pendant entrepreneurial d'un autre, annoncé à l'automne, qui prévoit la construction d'un polder aménagé pour bâtir plus de 20.000 logements dans le nord de la capitale scandinave.

"Nous visons les entreprises de haute technologie mais il y a toujours de la place pour la production de produits du quotidien", a déclaré Rasmus Jarlov à l'agence locale Ritzau. Dans une ville dont la population croît et où l'espace manque pour les bureaux, les neuf îles devraient être construites à partir de 2022 sur une surface de trois millions de m2. Les premiers terrains seront vendus dès 2028 et le projet, dont les détails du financement n'ont pas été rendus publics, finalisé en 2040. Les îles doivent constituer l'une des "zones d'activité les plus vastes, les plus vertes et les plus innovantes" du nord de l'Europe, espère le gouvernement. 380 sociétés pourront y avoir leur bureau, à proximité de l'aéroport de Copenhague, et cela devrait permettre la création d'environ 12.000 emplois. Ce projet gigantesque, porté par la commune de Hvidovre - limitrophe de Copenhague -, est le pendant entrepreneurial d'un autre, annoncé à l'automne, qui prévoit la construction d'un polder aménagé pour bâtir plus de 20.000 logements dans le nord de la capitale scandinave.