Le taux de chômage de la Flandre est descendu jusqu'à 3,5%, soit l'un des niveaux les plus faibles enregistrés dans toute l'Union européenne, s'est réjoui le ministre flamand de l'Emploi,Philippe Muyters (N-VA). " C'est la preuve que notre approche fonctionne ", a-t-il commenté, citant les baisses de cotisations ciblées, les efforts de formation des demandeurs d'emploi et, plus largement, la politique d'activation. La Flandre arrive ainsi quasiment au niveau dit de " chômage frictionnel ", c'est-à-dire le niveau qui correspond au temps nécessaire pour passer d'un emploi à l'autre. Celui-ci serait de 2,1% pour la Flandre, selon les estimations publiées en...