Fin juin, le taux de chômage en Région bruxelloise s'établissait à 14,7% (13,9% pour les hommes et 15,6% pour les femmes). Un an plus tôt, il était de 15,4%.

La baisse a atteint 5,1% chez les jeunes (moins de 25 ans), à 7.481 chercheurs d'emploi, relève Actiris.

L'office régional a reçu directement 7.238 offres d'emploi, soit une augmentation de 37,3% par rapport à juin 2021.

Sur le premier trimestre de 2022, on enregistre à Bruxelles en moyenne 21.000 travailleurs au chômage temporaire et un peu moins de 3.000 indépendants bénéficiant du droit passerelle. Si ces chiffres diminuent progressivement, ils restent non négligeables, note encore Actiris.

Fin juin, le taux de chômage en Région bruxelloise s'établissait à 14,7% (13,9% pour les hommes et 15,6% pour les femmes). Un an plus tôt, il était de 15,4%.La baisse a atteint 5,1% chez les jeunes (moins de 25 ans), à 7.481 chercheurs d'emploi, relève Actiris. L'office régional a reçu directement 7.238 offres d'emploi, soit une augmentation de 37,3% par rapport à juin 2021. Sur le premier trimestre de 2022, on enregistre à Bruxelles en moyenne 21.000 travailleurs au chômage temporaire et un peu moins de 3.000 indépendants bénéficiant du droit passerelle. Si ces chiffres diminuent progressivement, ils restent non négligeables, note encore Actiris.