Serait-ce l'ambiance estivale ou une tendance commune parmi les conseillers en communication ? Les discours d'investiture semblent particulièrement ambitieux ces dernières semaines. Boris Johnson en a encore donné un bon exemple : neutralité carbone à l'horizon 2050 (le grand classique du moment), investissements massifs dans la technologie, dans la 5G, dans les voitures électriques grâce à de la technologie locale..., tout y est passé. On croirait presque entendre le discours d'Ursula von der Leyen devant le Parlement européen. Un comble ! Mais Boris Johnson y ajoute la fibre patriotique, ambitionnant de faire de son Royaume " the greatest place on earth ", le meilleur endroit au monde. L'influence trumpiste est à peine voilée...
...