Parmi les grands thèmes de préoccupation des Belges, les soins de santé arrivent en première position puisque 78% des citoyens interrogés se disent inquiets de l'augmentation de leur coût. La moitié d'entre eux exprime également des craintes concernant la pénurie de centres pour personnes âgées.

La crise économique suit de près, puisqu'elle provoque les inquiétudes de 77% des sondés. De plus, 45% déclarent également douter de la sécurité de l'emploi.

Le manque de paix internationale est jugé préoccupant par 75% de l'échantillon. La situation en Europe est par contre vécue plus paisiblement puisqu'elle ne provoque de l'inquiétude que chez la moitié des sondés.

La criminalité (72%) et le réchauffement climatique (69%) ferment le top 5. D'après le baromètre, les femmes se sentiraient davantage menacées que les hommes, à l'instar des demandeurs d'emploi, des pensionnés et des personnes veuves.

La seconde partie du classement reprend la qualité de l'enseignement (65%), le trafic sur les routes (62%), la politique du gouvernement fédéral (55%), la politique européenne (54%) et la pénurie de crèches (35%).

Le baromètre des tendances est une étude que Trendhuis réalise chaque année depuis 2005.

Parmi les grands thèmes de préoccupation des Belges, les soins de santé arrivent en première position puisque 78% des citoyens interrogés se disent inquiets de l'augmentation de leur coût. La moitié d'entre eux exprime également des craintes concernant la pénurie de centres pour personnes âgées. La crise économique suit de près, puisqu'elle provoque les inquiétudes de 77% des sondés. De plus, 45% déclarent également douter de la sécurité de l'emploi. Le manque de paix internationale est jugé préoccupant par 75% de l'échantillon. La situation en Europe est par contre vécue plus paisiblement puisqu'elle ne provoque de l'inquiétude que chez la moitié des sondés. La criminalité (72%) et le réchauffement climatique (69%) ferment le top 5. D'après le baromètre, les femmes se sentiraient davantage menacées que les hommes, à l'instar des demandeurs d'emploi, des pensionnés et des personnes veuves. La seconde partie du classement reprend la qualité de l'enseignement (65%), le trafic sur les routes (62%), la politique du gouvernement fédéral (55%), la politique européenne (54%) et la pénurie de crèches (35%). Le baromètre des tendances est une étude que Trendhuis réalise chaque année depuis 2005.