Plus précisément, l'achat des vaccins est évalué à 26,11 euros par personne, auxquels Il faut ajouter 0,71 euro pour les seringues et 3 euros pour le stockage et la distribution des vaccins dans les centres.

La vaccination elle-même est estimée à 58,78 euros par personne dans un centre de vaccination. Un montant qui inclut la location des bâtiments et les charges, le coût des réfrigérateurs ou du personnel, mais aussi le transport des citoyens moins mobiles. C'est beaucoup moins pour la vaccination en collectivités qui est estimée à 9,66 euros par personne, selon L'Echo.

A cela, il faut encore ajouter les frais de communication (0,85 euro par personne), ainsi que le coût de l'enregistrement et d'administration (1,86 euro par personne).

Avant le lancement de la vaccination, il avait été convenu que la première campagne serait prise en charge à 80% par le Fédéral, et à 20% par les entités fédérées, rappelle encore L'Echo. Les entités fédérées, qui avaient préfinancé davantage que ce qu'elles devaient payer, ont envoyé leur facture au fédéral, qui avait jusqu'au 31 janvier pour les rembourser. Le fédéral leur a ainsi retourné un total de 344 millions d'euros.

Plus précisément, l'achat des vaccins est évalué à 26,11 euros par personne, auxquels Il faut ajouter 0,71 euro pour les seringues et 3 euros pour le stockage et la distribution des vaccins dans les centres. La vaccination elle-même est estimée à 58,78 euros par personne dans un centre de vaccination. Un montant qui inclut la location des bâtiments et les charges, le coût des réfrigérateurs ou du personnel, mais aussi le transport des citoyens moins mobiles. C'est beaucoup moins pour la vaccination en collectivités qui est estimée à 9,66 euros par personne, selon L'Echo. A cela, il faut encore ajouter les frais de communication (0,85 euro par personne), ainsi que le coût de l'enregistrement et d'administration (1,86 euro par personne). Avant le lancement de la vaccination, il avait été convenu que la première campagne serait prise en charge à 80% par le Fédéral, et à 20% par les entités fédérées, rappelle encore L'Echo. Les entités fédérées, qui avaient préfinancé davantage que ce qu'elles devaient payer, ont envoyé leur facture au fédéral, qui avait jusqu'au 31 janvier pour les rembourser. Le fédéral leur a ainsi retourné un total de 344 millions d'euros.