Selon le Bureau du plan, elles ont rapporté 600 millions d'euros en 2013 alors que 80 millions étaient inscrits au budget.

Pour conserver le droit au taux de 10 % de taxation des bonis de liquidation (les réserves d'une entreprise lors de la cession de l'activité), les indépendants qui retiraient les réserves de leur société devaient immédiatement les réinjecter sous forme d'augmentation de capital. Cette possibilité était ouverte jusqu'au 31 décembre 2013.

Depuis le 1er janvier, la liquidation de ces bonis est taxée à 25 %.

Selon le Bureau du plan, elles ont rapporté 600 millions d'euros en 2013 alors que 80 millions étaient inscrits au budget. Pour conserver le droit au taux de 10 % de taxation des bonis de liquidation (les réserves d'une entreprise lors de la cession de l'activité), les indépendants qui retiraient les réserves de leur société devaient immédiatement les réinjecter sous forme d'augmentation de capital. Cette possibilité était ouverte jusqu'au 31 décembre 2013. Depuis le 1er janvier, la liquidation de ces bonis est taxée à 25 %.