"Les festivals d'été sont interdits jusqu'au 31 août, mais lorsqu'il fera 30 degrés, les gens vont se précipiter sur la plage et le public y sera plus dense qu'à Tomorrowland ", argumente le bourgmestre d'Ostende, Bart Tommelein, qui envisage d'en réguler l'accès via un strandpas (passeport de plage) calqué sur le modèle italien. " Dans ce pays, plaide le bourgmestre, des parties de plag...

"Les festivals d'été sont interdits jusqu'au 31 août, mais lorsqu'il fera 30 degrés, les gens vont se précipiter sur la plage et le public y sera plus dense qu'à Tomorrowland ", argumente le bourgmestre d'Ostende, Bart Tommelein, qui envisage d'en réguler l'accès via un strandpas (passeport de plage) calqué sur le modèle italien. " Dans ce pays, plaide le bourgmestre, des parties de plage sont réservées aux clients des hôtels. Il serait difficilement concevable, poursuit-il, que celui qui a payé une nuitée ou une taxe de seconde résidence ne puisse pas trouver de place sur la plage parce qu'elle est envahie par des touristes d'un jour. " C'est une variante du eigen volk eerst ont aussitôt caricaturé les plus critiques, rappelant qu'avant d'être libéral, le bourgmestre était Volksunie. L'idée n'est pourtant pas illogique. " Il faut éviter que tout le monde se précipite au même endroit au même moment et, pour cela, faire preuve de créativité ", a tempéré le virologue Steven Van Gucht dans Terzake, une émission quotidienne de commentaires sur l'actualité. " La plage est à tout le monde ", ont de leur côté réagi les bourgmestres de la côte qui, sans proposer de réelles alternatives en matière de fréquentation, se trouvent confrontés à un problème de sécurité. Un millier de sauveteurs, dont 200 à 300 nouveaux, veillent en effet chaque année sur les estivants. Et c'est là que cela coince. Les piscines sont inaccessibles et les actuelles mesures de distanciation empêchent tout examen pratique, par exemple la réanimation, de sorte qu'aucun nouveau sauveteur ne peut être diplômé. En juillet, nous pouvons tenir avec les " anciens ", mais que faire en août, commente un responsable qui espère voir assouplies les règles en matière d'examen ? Entre-temps, les " anciens " se familiarisent avec leur nouvel équipement. Outres les gants et le gel désinfectant pour les mains dont ils sont déjà équipés, ils devront désormais porter un masque.