Interrogé jeudi sur la matinale de La Première (RTBF), M. Bouchez a précisé que ce montant minimal de 1.580 euros bruts serait d'application pour les carrières complètes, et en vigueur à l'horizon de la fin de la présente législature, en 2024.

Affirmer que le montant de la pension sera porté à 1.500 euros nets est incorrect, a assuré le libéral.

Selon lui, porter la pension à 1.500 euros nets aurait coûté à lui seul 3,6 milliards d'euros en dépenses nouvelles. Or, l'enveloppe prévue pour la Vivaldi pour l'ensemble de ses politiques nouvelles sera de 3,3 milliards d'euros, a-t-il relevé.

Pour Georges-Louis Bouchez, la pension à 1.500 euros nets est un "objectif politique" de certains partenaires de gouvernement, mais ne sera pas matérialisée par le nouveau gouvernement.

Interrogé jeudi sur la matinale de La Première (RTBF), M. Bouchez a précisé que ce montant minimal de 1.580 euros bruts serait d'application pour les carrières complètes, et en vigueur à l'horizon de la fin de la présente législature, en 2024. Affirmer que le montant de la pension sera porté à 1.500 euros nets est incorrect, a assuré le libéral. Selon lui, porter la pension à 1.500 euros nets aurait coûté à lui seul 3,6 milliards d'euros en dépenses nouvelles. Or, l'enveloppe prévue pour la Vivaldi pour l'ensemble de ses politiques nouvelles sera de 3,3 milliards d'euros, a-t-il relevé. Pour Georges-Louis Bouchez, la pension à 1.500 euros nets est un "objectif politique" de certains partenaires de gouvernement, mais ne sera pas matérialisée par le nouveau gouvernement.