Face à ces "crises qui se chevauchent", David Malpass a exhorté les pays avancés à maintenir les marchés ouverts et à inverser les politiques qui concentrent la richesse. La guerre est survenue alors que l'économie mondiale tentait de se redresser après la pandémie de Covid-19 et que de nouveaux confinements en Chine créent une incertitude quant à la reprise, a rappelé le dirigeant de l'institution de développement, lors d'un discours à Varsovie en Pologne.

"Jamais autant de pays n'ont connu une récession en même temps, subissant une perte de capitaux, d'emplois et de moyens de subsistance. Dans le même temps, l'inflation continue de s'accélérer", a déclaré M. Malpass au cours d'une conférence à l'Ecole d'économie de Varsovie, retransmise virtuellement. S'exprimant avant les réunions annuelles, la semaine prochaine, de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), M. Malpass s'est de nouveau engagé à aider l'Ukraine à se reconstruire après la guerre.

Les deux bailleurs de fonds mondiaux ont rapidement déployé une aide pour le pays et la Banque mondiale est en train de mobiliser un financement de 3 milliards de dollars. Dans le cadre de ce programme, M. Malpass a annoncé que la Banque avait obtenu le soutien des donateurs pour un financement de 1 milliard de dollars dans le cadre de l'agence de prêts concessionnels, l'Association internationale de développement (IDA-AID), ainsi que 100 millions de dollars pour la Moldavie.

"La proposition va maintenant être envoyée au Conseil d'administration de la Banque mondiale pour approbation", a-t-il déclaré.

Face à ces "crises qui se chevauchent", David Malpass a exhorté les pays avancés à maintenir les marchés ouverts et à inverser les politiques qui concentrent la richesse. La guerre est survenue alors que l'économie mondiale tentait de se redresser après la pandémie de Covid-19 et que de nouveaux confinements en Chine créent une incertitude quant à la reprise, a rappelé le dirigeant de l'institution de développement, lors d'un discours à Varsovie en Pologne."Jamais autant de pays n'ont connu une récession en même temps, subissant une perte de capitaux, d'emplois et de moyens de subsistance. Dans le même temps, l'inflation continue de s'accélérer", a déclaré M. Malpass au cours d'une conférence à l'Ecole d'économie de Varsovie, retransmise virtuellement. S'exprimant avant les réunions annuelles, la semaine prochaine, de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), M. Malpass s'est de nouveau engagé à aider l'Ukraine à se reconstruire après la guerre. Les deux bailleurs de fonds mondiaux ont rapidement déployé une aide pour le pays et la Banque mondiale est en train de mobiliser un financement de 3 milliards de dollars. Dans le cadre de ce programme, M. Malpass a annoncé que la Banque avait obtenu le soutien des donateurs pour un financement de 1 milliard de dollars dans le cadre de l'agence de prêts concessionnels, l'Association internationale de développement (IDA-AID), ainsi que 100 millions de dollars pour la Moldavie. "La proposition va maintenant être envoyée au Conseil d'administration de la Banque mondiale pour approbation", a-t-il déclaré.